Comment limiter les risques d’incendie chez soi ?

Les bonnes habitudes :

 

-Ne pas laisser les appareils électriques en veille.

-Ne pas fumer au lit ou dans votre canapé surtout si vous sentez la fatigue.

-Stocker les allumettes et les briquets hors de portée des enfants.

-Ne pas laisser des aliments sur le feu sans surveillance.

-Eloigner les produits inflammables des sources de chaleur (radiateurs, halogènes, plaques de cuisson).

-Ne pas surcharger les prises électriques.

 

Les précautions à prendre :

 

-Faites vérifier vos installations électriques, de chauffage et de gaz par des professionnels.

-Faites monter votre cheminée ou poêle ainsi que le conduit de fumée par une entreprise dont c’est le métier.

-Faites ramoner votre conduit de cheminée ou poêle une fois par an par un spécialiste.

- Installer un Détecteur Avertisseur Autonome de Fumée (DAAF).

 

Ces précautions pourraient être risibles tant elles paraissent niaises, alors regardez les chiffres publiés par les Services de Sécurité

LES CHIFFRES EN FRANCE

 

  • 250 000 feux dans les habitations déclarés chaque année aux assurances soit un feu toutes les deux minutes.
  • La multiplication des appareils électriques a provoqué le doublement des feux ces 20 dernières années.
  • 800 décès et 10 000 blessés ou intoxiqués dont 3 000 avec invalidité lourde.
  • 2e cause d’accidents domestiques chez les enfants de moins de cinq ans.
  • 70% des feux ont lieu le jour mais 70% des feux de nuit sont mortels
  • 2/3 des victimes meurent la nuit, intoxiquées dans leur sommeil par les fumées.

 

à imprimer et à transmettre aux utilisateurs

2 réponses

  1. La surcharge des circuits électriques est un danger croissant avec tout ce qu'on doit brancher aujourd'hui à la maison. C'est une source d'incendie sournoise car elle n'est pas aussi évidente que cela à anticiper... Le particulier n'a pas souvent cette notion et branche sur une prise "tant qu'y a d'la place" !
    • Christian
      C'est un excellent commentaire car terriblement juste. Des prétendus professionnels arrivent à commettre cette même erreur. Merci du commentaire et à bientôt.