A voile et à vapeur

Nous vivons une époque formidable !

Notre quotidien est bordé de bras d’honneur à tel point que l’on peine à trouver une main tendue.

Cette période post-soixante-huitarde autorise tout, il est interdit d’interdire. A bas les beaux principes festonnés d’une conscience d’apothicaires.

Vous n’avez pas déjà oublié la définition du mot conscience ? La conscience, c’est ce petit caillou dans la chaussure de notre âme qui nous aide à marcher droit.

Les fournisseurs, grossistes ou distributeurs ont toujours eu la tentation de vendre en direct mais l’avènement d’Internet amène certains à faire voler en éclat outre les règles de la bienséance, un marché qui reste encore porteur.

VEDITEC est un distributeur pour les professionnels qui ne se cache même pas derrière son site KAMATEC destiné au client final : même adresse, même standard téléphonique, même siret ! Le particulier y trouvera des prix identiques à vos prix d’achat, kit vidéosurveillance à 159.00€, enregistreur à 99.00€ ou caméra à 39.00€, etc, etc !

Décidément la moralité disparait aussi vite qu’une promesse électorale.

Votre pouvoir d’acheteur professionnel doit mobiliser ses forces pour faire connaître de telles pratiques et boycotter ces entreprises fossoyeuses de votre métier.

Les grands hommes sont soucieux d'éthique, les petits d'étiquette.

 

 

Perry CAREL

 

 

P.S : si vous avez d’autres exemples informez-nous nous les diffuserons

 

 

5 réponses

  1. Merci pour vos infos. A bientôt
    • Christian
      J'espère vivement vous retrouver sur nos lignes. A bientôt
  2. Les prix sont directement liés à la qualité du matériel, j'ai fait l'essai de commander du matériel chez eux, 2 caméras, 1 enregistreur et les divers accessoires (câbles etc), c'est pas cher c'est clair , mais résultat: un bloc d'alimentation d'une caméra ne fonctionne pas, l'autre caméra son bloc d'alimentation fonctionne mais pas la caméra, le service client m'explique que c'est sûrement moi qui ai fait une erreur dans les branchements (effectivement c'est très compliqué de brancher la fiche d'alimentation sur une caméra) bref, après quelques échanges avec le SAV et face à leur totale incompétence retour de toute la commande et remboursement de cette dernière pour aller commander chez les fournisseurs habituels. Au final ça m'aura coûté beaucoup de temps pour rien + les frais de retour. C'était ma première et dernière commande chez Veditec/Kamatec.. malheureusement ce ne sont pas les seuls, autant commander en Chine directement au moins ils connaissent le matériel qu'ils vendent (et fabriquent)
    • Christian
      Merci pour ce témoignage et à bientôt. Je compte sur vous pour porter cette "bonne parole".
  3. Votre commentaire